Accueil / Conjoncture / Le Premier ministre en visite à Tindouf : zones d’ombres, logement, énergie et santé au menu

Le Premier ministre en visite à Tindouf : zones d’ombres, logement, énergie et santé au menu

 Le Premier ministre, Abdelaziz Djerrad, a entamé aujourd’hui une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tindouf où il s’est enquis de plusieurs projets socioéconomiques inscrits dans le programme de développement de cette wilaya du sud-ouest du pays. Accompagné d’une délégation ministérielle, M. Djerrad a entamé sa visite par l’inspection du projet de réalisation d’un pôle cultuel et culturel à la cité Tindouf-Lotfi où il visitera également un autre projet portant réalisation d’une plateforme logistique frigorifique d’une capacité de 5000m3. Lors de l’inspection du projet du complexe de pompage d’eau potable dans les cités « El Wiam » et « El Wifak », dans le cadre de la visite de travail qu’il effectue dans cette wilaya frontalière, M. Djerad a affirmé l’importance d’accélérer le rythme de réalisation des travaux pour parachever le projet, en prévision de sa réception dans les plus brefs délais ». L’autorisation de programme pour la réalisation de ce projet s’élève à 760 millions de dinars, dans un délai de 24 mois, au cours desquels il sera procédé à la réalisation de deux réservoirs d’une capacité de 10 000 m3 chacun, d’une station de pompage et d’un réseau de distribution d’une longueur de 4,9 km et d’un diamètre de 400 mm, selon la fiche technique du projet.

 Prise en charge des zones d’ombre

 Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite à cette wilaya frontalière, M. Djerad a indiqué que « tous les moyens sont disponibles pour la prise en charge des zones d’ombre à travers le pays ». Le Premier ministre a suivi un exposé sur les zones d’ombre au niveau de la wilaya de Tindouf, pour lesquelles 48 opérations de développement ont été inscrites au profit de différents secteurs dont 25 ont été financées et 60% destinées au secteur des ressources en eau.

 Exploitation de l’énergie solaire

 Djerad s’est rendu dans une exploitation agricole réservée à la plantation de l’arganier où il a suivi un exposé sur le programme de renforcement du raccordement des exploitations agricoles au réseau électrique, dans le cadre du développement de l’agriculture saharienne, insistant, dans ce sens, sur l’exploitation de l’énergie solaire en vue de booster l’investissement agricole. Le gouvernement, poursuit-il, prendra des mesures en vue de faciliter l’acquisition des panneaux solaires, affirmant que l’Algérie dispose d’usines de production de ces équipements. Plaidant pour la lutte contre la bureaucratie et l’encouragement des investisseurs dans les entreprises industrielles et agricoles,
M. Djerad a fait savoir que l’Etat mettra tous les moyens à la disposition des agriculteurs « à condition de se conformer à un contrat moral » liant les deux parties ». Il a fait part de la disposition de l’Etat à dépêcher des ingénieurs agronomes sur le terrain pour examiner les préoccupations des agriculteurs.

Lors de sa visite à la plateforme logistique frigorifique d’une capacité de 5000 m3 située à la cité Tindouf-Lotfi, M. Djerad a insisté sur l’importance de cette structure pour une région telle que Tindouf et de son rôle dans la consolidation de l’industrie manufacturière.

 Logement : Tenir compte du cachet architectural

En visitant le projet de réalisation du pôle urbain 1402 logements, le Premier ministre a écouté un exposé sur le programme de logement de la wilaya et donné de fermes instructions aux responsables du secteur pour consulter des sociologues, voire des psychologues, avant la réalisation des agglomérations, en vue d’étudier les aspects psychosociologiques adaptés aux exigences de la population de la région, insistant sur l’importance d’effectuer des études préliminaires et d’utiliser des matériaux de construction locaux.

 Synthèse : H.S/Aps

A propos NaTIon

Voir Aussi

Coronavirus en Algérie : encore une nouvelle hausse

Le nombre de nouvelles contaminations au dernier bilan du 22 octobre s’élève à 266 cas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *