Accueil / Economie / La vente en gros de nouveau autorisée dans les villes frontaliéres

La vente en gros de nouveau autorisée dans les villes frontaliéres

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook ce lundi, le ministère du Commerce a fait savoir aux citoyens et aux agents économiques résidant dans les villes frontalière du pays qu’il est désormais possible de retirer le registre de commerce de vente en gros des produits non alimentaires.

Cette décision qui vient lever une interdiction mise en place depuis de nombreuses années a été prise suite aux différentes visites opérées sur le terrain par le ministre du Commerce Kamel Rezzig qui a eu l’occasion de d’entendre et de relever les attentes et préoccupations des citoyens habitant les villes frontalières a indiqué la même source.

Selon le même communiqué, le ministère du Commerce a indiqué aussi que cette mesure s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme de réformes visant à réorganiser le secteur du commerce et qu’il est prévu également de libérer la vente en gros des produits alimentaires bientôt selon de nouveaux dispositifs.

La Rédaction

A propos NaTIon

Voir Aussi

Tribunal de Tipaza L’ancien wali Zoukh comparaîtra mardi

L’ancien wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, comparaîtra mardi pour répondre aux accusations liées à l’octroi d’indus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *