Accueil / Economie / Energie : Sonelgaz lance son plan stratégique à l’horizon 2035

Energie : Sonelgaz lance son plan stratégique à l’horizon 2035

Le groupe Sonelgaz a lancé mardi à Alger son plan stratégique, dénommé « Sonelgaz 2035 », qui s’articule principalement sur le développement des énergies renouvelables, le développement à l’international, et l’amélioration des performances de ses activités.

Mais les annonces du ministre s’arrêtent là. L’agence officielle qui a rapporté l’information, n’a rien révélé des projets de ce plan. Aucun chiffre n’a été donné sur la stratégie de l’entreprise concernant les énergies renouvelables, ni les projets à l’international.

Lors d’une rencontre a rassemblé l’ensemble des cadres dirigeants des sociétés cœur des métiers du groupe, le PDG de l’entreprise a seulement indiqué que ce «nouveau plan stratégique vise la poursuite de la croissance, l’amélioration des performances du groupe, le recouvrement de sa santé financière, la maîtrise des coûts, en plus de mener la révolution digitale de Sonelgaz».

Oui, « Sonelgaz 2035 » a pour objectif de réussir la transition énergétique et le développement des énergies renouvelables, ainsi que le développement du capital humain du groupe qui sera basé sur « l’équité dans la distribution des tâches et des revenus et la prééminence par la compétence, le mérite et l’exemplarité », mais avec quoi, avec qui, et avec quel partenaire, et surtout, avec quel financement ?

Evolution de la prise en charge des zones d’ombre

Par ailleurs, le PDG s’est félicité du taux d’évolution de la prise en charge des zones d’ombres, des agriculteurs et des investisseurs, donnant des chiffres qui illustrent cette amélioration, à commencer par un taux de réalisation de 72% des travaux de raccordement d’exploitations agricoles. Selon M. Boulakhras, 63% des 1.647 demandes de raccordement des investisseurs sont satisfaites et menées à terme.

De plus, 3.000 projets de raccordement en électricité (près de 33.000 foyers) et plus de 1.670 projets de raccordement au gaz (152.000 foyers) ont été réalisés au profit des habitants des zones d’ombres, a indiqué le PDG du groupe qui a ajouté que l’amélioration de la couverture des zones d’ombres permet de garantir « l’équité et l’égalité » dans l’accès à l’énergie, qui constitue, selon lui, « la plus importante des conditions » à remplir pour tout service public.

Concernant la saison estivale prochaine, Sonlegaz a préparé « un passage de l’été dans les meilleures conditions », a déclaré son PDG, tout en prévoyant une puissance maximale appelée, de 16.450 MW et qui pourrait atteindre les 17.300 MW « si les températures seront exceptionnellement hautes », au niveau du réseau interconnecté Nord.

Le groupe prévoit également la mise en service d’une capacité totale de plus de 3.700 MW de plus en 2021 dont 2.800 MW d’ici cet été, évoquant, à l’occasion, les investissements « importants » dans la production d’électricité et dans les réseaux de transport et de distribution afin de répondre à cette « forte » demande attendue.

Boulakhras a expliqué, dans le même sens, qu’il était prévu en 2021 la mise en service de 137 ouvrages de transport (tous type confondu) et de 1.178 postes moyenne tension et basse tension (MT/BT) ainsi que 3.766 km de lignes MT/BT.

Synthèse : Abir N.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Législatives du 12 juin : dernier délai pour le dépôt des dossiers de candidature, jeudi à minuit

Le dernier délai pour le dépôt des dossiers de candidature aux législatives du 12 juin …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *