Accueil / En vrac / « En Vrac » par Madjid Khelassi : cette chose jadis innommable 

« En Vrac » par Madjid Khelassi : cette chose jadis innommable 

L’omerta, longtemps joug impitoyable et séculaire pour les femmes, se brise et de façon peut-être définitive. Un nabab hollywoodien, producteur « puissantissime » de films à succès, et agresseur- harceleur invétéré d’actrices, vient d’être dénoncé par une ribambelle de victimes. Jugé vite fait et condamné vite fait.
La peur a changé de camp, lit-on sur les réseaux sociaux !
Pour la première fois depuis des siècles, les victimes de harcèlement sexuel ne veulent plus jouer aux  vaincues séduisantes. Et la prise de conscience est planétaire.
En France, au Canada, en Italie, les femmes évacuent cet immense dégoût, ce secret qui fait chorus avec l’abjection.
Dans la toujours Gaule hexagonale, le mouvement est sans pareil…le délit de harcèlement sexuel débute dans la rue. Plus besoin que le bureau ou un plateau de tournage soient les lieux du crime. La rue, le métro, le bus seront le « pas touche » à ma pote.
Pierre Joxe, ministre-totem de la Miterrandie est accusé de cette chose jadis innommable.
Chose qui a longtemps mis des blancs entre les mots et des vagues entre les âmes. Et qui fait des victimes des presque disqualifiées du bonheur. Droit de « cuissage », disait-on au siècle dernier.
Pour un emploi, un casting, une formation…elles sont des milliers à avoir affronté un ogre – macho à la hauteur de ses délires et de ses perversions.
Harcèlement sexuel…Quel odieux roman sur la séduction par le chantage, sur l’humiliation muette, sur les mains qui fouillent dans une gémellité forcée !
Se taire fut, longtemps, le mot d’ordre pour survivre.
La planète s’emballe …l’aveu glisse de feuilles d’un cahier intime longtemps caché.
« Dénonce ton porc » dit une campagne actionnée sur la toile.
Les mots, jadis hiéroglyphes sonnent comme une revanche sur une abjection jamais digérée.
Le mouvement fait boule de neige. Touchera-t-il l’Algérie, pays du machisme légalisé ?  Et jardin des supplices d’une société où être une femme est presque un crime.

A propos NaTIon

Voir Aussi

« En Vrac » par Madjid Khelassi : les statues de la honte

En marge des manifestations contre le racisme dans le monde, plusieurs statues de personnages politiques …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *