Accueil / International / El Guerguerat : l’armée sahraouie mène des attaques intensives

El Guerguerat : l’armée sahraouie mène des attaques intensives

La guerre s’est bel et bien installée au Sahara occidental. Pour le président sahraoui, c’est le seul langage que le colonisateur marocain comprenne et c’est la seule voie susceptible de faire voir leurs droits à l’autodétermination reconnus.
Le ministère de la Défense sahraoui a annoncé, lundi, que les unités de l’armée populaire de libération sahraouie (APLS) ont mené des attaques intensives sur les retranchements des soldats de l’armée d’occupation marocaine le long du mur de séparation à El Guerguerat. « Les unités de l’APLS poursuivent leurs attaques intensives contre les retranchements de l’armée ennemie le long du mur de la honte marocain », lit-on dans le communiqué militaire (N 04). « Les unités de l’APLS ont mené, avant-hier, des attaques intensives le long du mur de la honte marocain, dont le bombardement des retranchements des forces d’invasion marocaines », a-t-il indiqué. « Les frappes ont ciblé le point d’alerte 71 dans le secteur Haouza, la base n° 04 du secteur Amgala, en sus du bombardement de la base n 20 près d’El Rous Essebti et du point d’alerte 191 du secteur de Farsia, ciblé deux fois », précise la même source. Les attaques ont également ciblé « la base n° 12 du bataillon 47 dans le secteur Oum Dreyga et la base n 04 du bataillon 63 dans le secteur Bakari », ajoute le communiqué. Le ministère de la Défense sahraoui a affirmé dans son communiqué que « les braves unités de l’APLS continuent de bombarder les retranchements de l’ennemi le long du mur de la honte ».

 Union Africaine : la Commission insiste sur le règlement du conflit

Lors de son audience avec l’ambassadeur sahraoui en Ethiopie et représentant permanent auprès de l’UA, Lamine Abaali, au siège de la Commission à Addis Abeba, M. Faki le président de la Commission de l’Union africaine (UA), a exprimé sa profonde préoccupation suite aux derniers développements survenus dans la région d’El Guerguerat, qu’il suit de près. « La cause sahraouie a trop duré d’où l’impératif de son règlement en tant que question de décolonisation en premier lieu, tout en appuyant les efforts de l’ONU dans ce sens », a-t-il soutenu.
Le président de la Commission de l’UA a présenté, par ailleurs, ses remerciements au président Brahim Ghali, ainsi qu’à la partie sahraouie pour l’exposé détaillé présenté sur la situation en République arabe sahraouie démocratique (RASD). A l’entame de la rencontre, l’ambassadeur sahraoui a présenté un exposé détaillé sur les derniers développements de la question sahraouie, au regard du retour de la confrontation armée entre la RASD et le Maroc, mettant en exergue les causes à l’origine de la décision du retour à la lutte armée près de 29 ans après le cessez-le-feu.

R.I

A propos NaTIon

Voir Aussi

Responsable Russe : possibilité de fabrication du vaccin (Sputnik V) en Algérie et en Egypte

Le Directeur général du Fonds souverain russe des investissements  directs Kirill Dmitriev a déclaré lors de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *