Accueil / Economie / Chine : l’économie connaît une reprise relativement rapide

Chine : l’économie connaît une reprise relativement rapide

Après avoir enregistré une forte chute au premier trimestre 2020 en raison de la pandémie de COVID-19, l’économie chinoise connaît à présent une reprise relativement rapide, a indiqué un article publié lundi par la Banque centrale européenne (BCE).

Après être tombée à 20 % de son niveau habituel en février 2020, l’activité économique chinoise est revenue à environ 90 % de son niveau normal en l’espace de trois mois seulement, ont déclaré les analystes de la BCE, citant à la fois des données traditionnelles et des indicateurs économiques non conventionnels à haute fréquence.

L’article a révélé que le secteur manufacturier avait rebondi plus tôt que le secteur des services. Alors que les secteurs de la manufacture et de la construction sont presque revenus à pleine capacité au mois de mai, les secteurs des services comme le tourisme, les voyages d’affaires et les événements culturels et sportifs, qui sont tous associés à des interactions physiques étroites, sont restés en deçà du niveau d’avant la pandémie.

Certains pans de la demande intérieure montrent par ailleurs des signes de renforcement, selon l’article, qui a mis en évidence une hausse des ventes d’automobiles – qui peut refléter un abandon des transports publics en faveur des véhicules privés – ainsi qu’une augmentation des ventes de véhicules utilitaires comme les camions et les véhicules de construction, dans un contexte de dépenses croissantes dans le domaine des infrastructures.

A court terme, les perspectives économiques de la Chine dépendront essentiellement de la résilience de la demande intérieure face à une incertitude accrue, ainsi que de l’évolution de l’environnement extérieur, comme par exemple le degré de reprise économique que connaîtront ses principaux partenaires commerciaux, ont déclaré les analystes.

Des incertitudes subsistent quant à l’évolution des infections au COVID-19 en automne et en hiver, ainsi que sur l’éventuelle disponibilité de solutions médicales, a noté l’article.

La pandémie pourrait en outre avoir des effets à long terme sur l’économie via une augmentation de l’épargne de précaution et une diminution des opportunités d’investissement, a-t-il déclaré.

« Compte tenu du rôle croissant de la Chine dans la croissance mondiale, les facteurs d’incertitude qui entourent la reprise de l’économie chinoise sont de la plus haute importance pour les perspectives économiques mondiales », a conclu l’article.

A propos NaTIon

Voir Aussi

Finances : le CPA lance un nouveau produit dédié aux PME et startups

Le Président directeur général (Pdg) du Crédit Populaire d’Algérie (CPA), Mohammed Dahmani, a annoncé, mardi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *