Urgent
Accueil / En vrac / 2020, l’odyssée de l’espèce menacée

2020, l’odyssée de l’espèce menacée

En vrac par Madjid Khelassi

Et un virus surgit…bouleversant la métronomique marche du monde. Plus fort qu’un tsunami , plus violent qu’un ouragan, plus féroce qu’une lame de fond , plus meurtrier qu’un tremblement de terre.

Le Coronavirus , spectre invisible se promenant aux guises de sa létalité , fait gripper la mécanique qui fait tourner la terre. Il remet en cause la théorie de Copernic  sur la terre qui tourne autour du soleil , celle de Galilée et son champ de gravitation .

Et tout  s’arrêta  en ce premier trimestre du 3ème millénaire, sauf les hôpitaux !  Avions et touristes , usines et ouvriers , fonctionnaires et bureaucrates , hôteliers et cafetiers , restaurateurs et gargotiers , inventeurs et fabricants , trains et voyageurs , boursicoteurs et actions . Tous au piquet . Confinés , cachés , reclus. Un seul mot d’ordre : survivre!

2020 l’odyssée de l’espèce menacée .

Europe , Afrique , Amérique , Asie , Océanie…Le virus est en voyage au centre de la terreur.

Star planétaire , il se paie les villes vidées de leurs rues, les commerces de leurs clients , les transports de leurs usagers.

Exit les jeux olympiques de Tokyo , l’Euro de foot , le festivals de Cannes , le tour de France cycliste , Wimbledon , Rolland- Garros, le baccalauréat , les soutenances , les congrès scientifiques et tutti quanti.

Monstre invisible, il attise  les polémiques sur un médicament , un vaccin, affole les gouvernants .Il s’offre la population mondiale en bal masqué filant vers un scanner de la peur, vers  un test flippant, ou un thermomètre affolé .

X morts dans Y pays. Chaque soir, les chiffres sont donnés avec des maux qui « spleenent » la planète et désemparent  les esprits .

Exit les élections de par le monde , la transition écologique ,les taux de croissance ,le prix de l’essence , la voiture a changer, les tenues d’été, les maillots, les  paréos , les vacances et leurs châteaux de sable . C’était donc ça la vie , le monde ? Vanité et fidélité factice aux habitudes  de la grande farce humaine . Et déni de l’autre…le basané, le bridé, le stigmatisé .

SUV, 4×4 , roadster , mobile- home, bateau de plaisance , voilier , duplex , multiplex , Rolex et diamant…À quoi cela peut-il servir à présent ? L’homme a depuis longtemps oublier de regarder vivre les autres…les affamés , les sans-toits , les persécutés , les migrants, les laissés pour compte.

Puisse ce virus qui nous dévaste , nous ouvrir  les yeux sur autrui et ce sera déjà une jolie petite victoire de l’humanité .

DIRECT (Coronavirus) : suivez toutes les informations en temps réel :ici

A propos NaTIon

Voir Aussi

Après la plaie Boutef…la plaie corona

En vrac par Madjid Khelassi Il y’a un an,le 2 avril 2019 , Abdelaziz Bouteflika …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *